Notre-Dame de Valbenoite à St-Chamond

 

les statues de Notre-Dame à Sainte-Marie

dans la commune de Saint-Chamond

 

L'origine de la statue de Notre-Dame débute dans le couvent de Valbenoite qui accueillait une vingtaine d'enfants à la fin des années 1840 à Saint-Étienne. Le 25 mai 1846, ils élevèrent une statue en plâtre d'une vierge méditante, sur un tertre de bric et de broc, de pierres et de terre, d'une hauteur de deux mètres environ (1). À noter qu'il s'agit de l'établissement Valbenoite de Saint-Étienne et non de celui de Saint-Chamond.

 

Sainte-Valbenoite St-É cpa

 

Mais le 10 juillet suivant, un orage puissant provoqua une crue impressionnante du Furan qui causa des dégâts considérables, les dévastations atteignirent les constructions, l'eau serait montée de 1 m 70 à 2 m (2).

On racontre que, par miracle, seule la statue de la Vierge serait restée debout et intacte. Ce qui suscita, on l'imagine, un afflux considérable de pélerins dans les jours suivants.

En 1850, les Pères Maristes obtiennent de la mairie de Saint-Chamond l'usage gratuit des bâtiments et jardins actuellement situés dans l'ensemble des édifices de la mairie actuelle. Cette année-là, ou en 1851, les élèves opérèrent un véritable rapt de la statue - qu'ils avaient eux-mêmes financée.

Les auteurs Pierre Pupier et Georges Delorme (note 1), écrivent : "À la chapelle de l'établissement la Vierge séjourna derrière le maître-autel, puis quelques mois plus tard, on lui éleva un piédestal au bout de l'allée des platanes, entre la cour des grands et celles des petits. L'archiprêtre Besson, en fit l'installation le 25 mars au milieu de chants enthousiastes".

En 1877, l'institution s'installa, avec la statue, dans les nouveaux locaux de la route du Coin, siège actuel de l'école Sainte-Marie.

Qu'est devenue, depuis, la statue de Valbenoite ?

Des informations confuses restent à démêler.

1) il existe cette image provenant d'une carte postale ancienne et qui correspond assez, notamment en taille et surtout en posture, à une photo de la statue érigée dans le couvent des Minimes dans les années 1850 (mais que j'ai pas encore l'autorisation de divulguer).

 

Notre_Dame_de_Valbenoite_a__St_Chamond

 

2) il existe cette photo d'une Vierge apparemment installée sur l'autel de la chapelle de l'école Saint-Marie. Mais le drapé ne semble pas exactement identique, particulièrement au-dessus de la taille. [il faudrait cependant l'examiner de près...] (3)

 

AAStm

 

3) Enfin, il existe cette statue extérieure, située dans le parc de l'école Sainte-Marie, le long du mur qui longe la rue Saint-Exupéry. Le drapé ressemble plus à l'image 2. Et par rapport à l'image 3, le port de tête semble plus gracile.

 

Vierge_Marie_parc_e_cole_Sainte_Marie
28 juin 2013

Alors ? Quel rapport entre ces trois représentations ? Enquête à suivre.

Michel Renard
professeur d'histoire
au lycée Claude Lebois de Saint-Chamond

 

1 - Sur les ruines du Château... "des fleurs ont poussé". Saint-Ennemond - La Grand'Grange, Pierre Pupier et Georges Delorme, 1989, additif au numéro 94 de l'Écho de la Grand'Grange, p. 301.

2 - Voir Gérard Staron, hydrologue, (citant une source de seconde main), sur son blog.

3 - Voir mon enquête photographique : http://ecolesaintemarie.canalblog.com/archives/2007/02/03/4576549.html


- retour à l'accueil