les 146 anciens élèves de Sainte-Marie morts pour la France, 1914-1918

 

 

 

Pierre BARRET

 

 

BARRET Pierre, fiche MPLF

 

Pierre Barret est né le 6 janvier 1874 au Puy (Haute-Loire). Il est mort le 20 novembre 1914 à l'hôpital mixte de Vaucouleurs. Il avait quarante ans.

Pierre Barret s’est engagé pour quatre ans, le 24 octobre 1892, dans le 86e régiment d’Infanterie. Il est passé caporal en janvier 1893 puis sergent en décembre de la même année. Il s’est rengagé le 26 septembre 1896 pour deux ans ; et à nouveau le 19 octobre 1898 pour trois ans. Il est passé dans la réserve de l’armée d’active le 24 octobre 1901. Il est donc resté militaire pendant neuf années.

Le 2 novembre 1903, il est nommé adjudant de réserve.

Le 2 août 1914, il a devancé l’appel de sa classe d’âge et est parti aux armées le 13 août 1914 avec le 86e RI. Le 18 octobre, il est nommé sous-lieutenant à titre temporaire. Évacué pour maladie le 2 novembre 1914.

Il était alors sous-lieutenant au 286e régiment d'Infanterie.

 

 

acte de naissance de Pierre Barret

Le père de Pierre Barret était chef de bataillon (commandant) au 119 régiment d'Infanterie de ligne en garnison à Caen.

Pierre Barret s'est marié, au Puy, le 6 novembre 1901, juste après avoir quitté l'armée (l'acte note qu'il est "sans profession"), avec Marie Louise Boudoul, négociante, née le 5 mai 1870.

acte naissance Pierre Barret
acte de naissance de Pierre Barret, 6 janvier 1874 au Puy (Haute-Loire)

 

 

 

fiche matricule de Pierre Barret

 

BARRET Pierre, fiche matricule (1)

BARRET Pierre, fiche matricule (2)

BARRET Pierre, fiche matricule (3)

BARRET Pierre, fiche matricule (4)
fiche matricule de Pierre Barret, né le 6 janvier 1874

 

 

Sainte-Marie, Livre d'Or, 1914-1918

Pierre Barret
du Puy

Ceux qui ont connu Pierre Barret au Collège se rappellent aisément l’allure martiale de l’ancien élève. Il avait même, je crois, rêvé de la vie des camps.

Cependant ce n’est pas dans cette direction qu’il avait organisé son existence. Lorsque la guerre éclata, il était à la tête d’une maison de commerce et peut-être - dans les joies si légitimes du foyer familial - avait-il oublié ses anciennes aspirations.

Mais dès les premiers jours de la mobilisation, elles se réveillèrent dans toute leur force. Sans écouter les conseils d’une prudence trop exclusive, il s’engagea au début même des hostilités, comme adjudant au 286e. C’était un noble sacrifice qu’il offrait ainsi à la patrie et ce dévouement n’étonne point ses anciens amis ; ils avaient toujours remarqué, même à travers la trame uniforme de la vie de collège, l’ardeur de ses sentiments et la noblesse de son caractère, prompt à se donner aux autres avec une entière franchise.

Parti sur le front, le 12 septembre, Pierre Barret fut nommé sous-lieutenant au bout de trois semaines ; il n’avait pas fallu à ses chefs un long examen pour reconnaître son mérite.

Malheureusement, il lui manquait l’entraînement de la formation militaire. Les fatigues de ces premiers mois, traversés par de si rudes épisodes, furent trop fortes pour son tempérament. Au bout de quinze jours, le 1er novembre, il prend la fièvre typhoïde qui se révèle de suite avec un caractère de spéciale gravité.

Il est hospitalisé à l’hôpital de Vaucouleurs, et meurt le 20 novembre. Nous aimerions avoir quelques détails intimes sur ces derniers moments. Mais nous en sommes réduits à ces courtes indications : qu’elles suffisent du moins à replacer dans le relief qu’il mérite la physionomie morale de notre cher ancien.

 

 

 

Pierre Barret a été militaire au 86e RI d'octobre 1892 à octobre 1901

 

Le Puy, caserne du 86e RI
Le Puy, caserne du 86e régiment d'Infanterie

 

Le Puy, 86e RI, défilé 14 juillet
Le Puy, le 86e RI part pour le défilé du 14 juillet

 

Le Puy, 86e RI, entrée caserne
Le Puy, intérieur de la caserne du 86e RI

 

Le Puy, caserne 86e, corvée
Le Puy, caserne du 86e RI, corvée

 

 

Pierre Barret est mort à "l'hôpital" de Vaucouleurs, le 20 novembre 1914

 

Vaucouleurs, école, hôpital en 1914
un hôpital a été installé dans l'école de garçons à Vaucouleurs dès le 9 août 1914

 

Vaucouleurs, école primaire, rue Pétry
ce qu'est devenue l'école de la rue Pétry à Vaucouleurs, mai 2011

 

 

 

 

- retour à l'accueil