liste anciens élèves Sainte-Marie tués, 1914-1918 (1)

 

 

liste des anciens élèves de l'école Sainte-Marie

tués à la guerre de 1914-1918

 

 

 

J'ai retrouvé dans les archives de l'école Saint-Marie, déposées aux archives municipales de Saint-Chamond, une brochure éditée par l'école, dès 1918, recensant tous les anciens élèves morts pendant la Première Guerre mondiale.

  • On en compte 143.
  • Tous ne sont pas identifiés quant à leur origine géographique. Mais quand celle-ci est indiquée, il est possible de relever 21 anciens élèves provenant de Saint-Chamond (soit 15% environ).
  • L'école Saint-Marie a donné à l'armée de nombreux sous-officiers (sergents) : 18 éléments (soit 12,5%) ; ou officiers (aspirant, lieutenant et même capitaine) : 30 éléments (soit 21%). Les officiers et sous-officiers représentent donc un tiers des anciens élèves de Sainte-Marie.
  • Il y a aussi 3 aviateurs.
  • On remarque des combattants engagés dans l'encadrement des troupes coloniales : 5e Colonial, Tirailleurs algériens, 1er et 2er régiment de Marche d'Afrique, 8e Colonial, 3e Zouaves, Chasseurs d'Afrique, 54e Colonial d'artillerie.
  • Pas mal de Chasseurs alpins également : 15 éléments (10,5%).

Une liste établie peu après fournit un total de 146.

J'ai créé une fiche pour chacun d'entre eux et rassemblé les éléments d'informations qui les concernent [voir ci-dessous la liste avec les liens individuels] à partir du fichier des "morts pour la France" (site Mémoire des hommes), des fiches matricules (recrutement militaire), des actes d'état civil, des notices du Livre d'or édité par l'école Sainte-Marie peu après la guerre, et de diverses autres sources biographiques.

Le Livre d'or compte 77 notices individuelles, c'est-à-dire la moitié du total des tués. Sur le total, deux individus n'ont, pour l'instant, pas été identifiés.

Il existe très peu de portraits de ces anciens élèves, que ce soit de leur passage scolaire ou après. On en a tout de même trouvé certains auquels on a ajouté une information iconographique sur les lieux fréquentés : régiments, combats, tranchées, mort... Les photographies d'individus autres sont là pour évoquer un contexte, des soldats peut-être croisés par les anciens de Sainte-Marie voire connus d'eux.

C'est un mémorial offert à leur sacrifice et à l'exemple qu'ils nous laissent.

 

____________________

 

L'école Sainte-Marie, sous l'impulsion du père Mulsant, a sollicité le témoignage des familles et proches des disparus, dès le mois d'avril 1915.

 

lettre_Mulsant__11_avril_1915
lettre du père Mulsant adressée aux familles, 11 avril 1915

 

Au milieu des circonstances actuelles, nous tiendrions beaucoup, comme vous le comprenez, à conserver le souvenir de nos chers anciens, tombés pendant la guerre, victimes de leur devoir. Aussi, je m’adresse à chacun des familles de ces «Glorieux disparus» pour avoir sur eux tous les renseignements désirables.

En vue de former ce martyrologe de héros, je me permets donc de vous demander de me faire connaître, de la façon la plus exacte, les circonstances de temps, de lieux, de combats, qui nous aideraient à faire de suite ce précieux inventaire. Il nous serait agréable de posséder aussi la copie des documents publiés dans les feuilles publiques à l’occasion de ces morts souvent si héroïques. Combien je vous serais reconnaissant de vouloir bien me procurer sur votre fils, notre cher ancien, ces renseignements divers ! Rien ne saurait intéresser davantage la grande famille des Élèves de Sainte-Marie !

J. Mulsant

 

 

____________________

 

 

institution Sainte-Marie, cpa
Sainte-Marie telle que les anciens élèves l'ont connue : la chapelle n'était pas encore construite, elle le fut en 1923

 

 

liste des anciens élèves tués à l'ennemi

 

liste anciens élèves Sainte-Marie tués, 1914-1918 (1)
Liste des anciens élèves tués à l'ennemi,
Institution Sainte-Marie près Saint-Chamond, 1918

 

liste anciens élèves Sainte-Marie tués, 1914-1918 (2)

 

liste anciens élèves Sainte-Marie tués, 1914-1918 (3)

liste anciens élèves Sainte-Marie tués, 1914-1918 (4)

liste anciens élèves Sainte-Marie tués, 1914-1918 (5)

liste anciens élèves Sainte-Marie tués, 1914-1918 (6)

liste anciens élèves Sainte-Marie tués, 1914-1918 (7)

liste anciens élèves Sainte-Marie tués, 1914-1918 (8)

liste anciens élèves Sainte-Marie tués, 1914-1918 (9)

liste anciens élèves Sainte-Marie tués, 1914-1918 (10)

 

 

Liste des anciens élèves

de l’institution Sainte-Marie morts pour la patrie,

1915-1918

 

Ci-dessous, la transcription des noms et renseignements tels qu'ils figurent dans la brochure (sans correction des erreurs ou imprécisions... à quelques exceptions près).

Des données supplémentaires (fiche "Mort pour la France", notamment) et des rectifications sont fournies en cliquant sur le nom de chaque personne.

 

1 - Étienne AGIER, de Bastia (1916).

2 - Maurice ALIROL, aspirant au 87e d’Infanterie, disparu le 7 mai 1917, au mont Spuy, entre Berry-au-Bac et Reims.

3 - Camille AUVERGNON, du Puy, sergent au 61e d’Infanterie.

4 - Georges AUZENAT, caporal au 32e bataillon Alpins, tué à Vaux, le 15 décembre 1916.

5 - Louis BADINAND, de Saint-Étienne, capitaine d’Infanterie.

6 - Jean BAJARD, de Rive-de-Gier, caporal au 157e d’Infanterie, tué le 7 avril 1915, au bois de Montmart.

7 - Maurice BALAS, de Saint-Chamond, caporal au 13e bataillon de Chasseurs Alpins, tué le 14 juin 1915, près de Metzeral (Alsace).

8 - Stéphane BALAS, de Lyon, Artillerie lourde.

9 - Joseph BALP, de Vienne, au 22e d’Infanterie, tué le 25 septembre 1914, à Foucaucourt.

10 - Paul BARATIN, de Lyon, au 157e d’Infanterie, tué au bois d’Avocourt, le 29 mars 1916.

11 - Alfred BARD, d’Albertville, au 109e d’Infanterie, mort le 11 décembre 1914.

12 - Pierre BARRET, du Puy.

13 - Paul BERNARD, de Dijon, capitaine.

14 – Raymond BLANC, de Saint-Étienne, au 38e d’Infanterie, tué le 25 août 1914.

15 - Louis BLANCHON, au 210e d’Infanterie, mort de ses blessures à l’ambulance alpine, le 14 mars 1917.

16 - Jean BOIRON, de Saint-Chamond.

17 – Dominique LA BONNARDIÈRE, de Lyon.

18 - Antoine BONNET, de Lyon, sergent au 5e Colonial, mort le 14 juillet 1915.

19 - Paul BONNET, de Rive-de-Gier, caporal au 153e d’Infanterie, tué le 29 avril 1918.

20 - Léon BORDET, de Saint-Étienne, sergent au 51e bataillon de Chasseurs Alpins, tué à Saint-Dié, le 27 août 1914.

21 - Louis BOULIN, de Saint-Étienne.

22 - Jean BOURDERY, de Lyon, lieutenant au 12e Génie.

23 - Joseph BROTIER, de Saint-Étienne.

24 - Irénée BRUN, de Saint-Chamond, aviateur.

25 - Maurice BUREL, de Lyon, au 17e d’Infanterie.

26 - Antoine CAILLET, de Lyon, sergent au 159e d’Infanterie, tué le 5 septembre 1914, au col des Haut-Bois (Vosges).

27 - Henri CARSIGNOL, de Valence, lieutenant au 22e d’Infanterie, tué le 24 septembre 1914.

28 - Antonin CARTERON.

29 - Ernest de CHABANOLLES, au 54e d’Artillerie, tué le 16 octobre 1916.

30 - Dominique CHABUEL, de Lyon, au 175e d’Infanterie, tué aux Dardanelles.

31 - Joseph CHALAND, de Saint-Chamond, au 38e d’Infanterie, tué à l’Écouvillon (Oise), le 16 septembre 1914.

32 - Paul de LA CHAPELLE, de la Rouge, près de Bourg.

33 - Antoine CHATAGNON, de Saint-Chamond, au 22e d’Infanterie.

34 - Raymond CHOMIENNE, de Lorette, caporal mitrailleur, tué le 27 août 1914, à Baccarat.

35 - Marcel COLIN, de la Tour-Salvagny.

36 - Émile CONVERS, de Saint-Paul-Saint-Romain.

37 - Jean-Baptiste COS, d’Alger, aspirant aux Tirailleurs algériens, tué au Bois des Corbeaux, le 7 mars 1916

38 - Claude COURBON, télémétreur de la 2e compagnie de mitrailleurs du 1er régiment de Marche d’Afrique.

39 - Marcel COUVERT, au 99e d’Infanterie, mort des suites de ses blessures, à 37 ans.

40 - Louis DEBARD, de Saint-Chamond, au 22e d’Infanterie.

41 - Charles DÉCHELETTE, de Montagny, caporal mitrailleur au 37e d’Infanterie, tué le 22 décembre 1914, à Bischoote (Belgique).

42 - Édouard DÉCHELETTE, de Porto.

43 - Joseph DÉCHELETTE, de Roanne, capitaine au 298e d’Infanterie, chevalier de la Légion d’honneur, tombé mortellement frappé à Vingré (Aisne), le 4 octobre 1914.

44 - Marcel DELAY, de Rive-de-Gier, au 22e d’Infanterie, tué le 24 août 1914, au col d’Urbeis (Alsace).

45 - Henri DESBENOIT, lieutenant au 232e d’Infanterie (décoré de la Croix de guerre).

46 - Jean DUCLAUX DE MARVILLE, sous-lieutenant au 414e d’Infanterie, tué le 3 août 1916.

47 - Ennemond DUCLOS, commandant la 23e compagnie du 252e d’Infanterie, tué le 27 mai 1918.

48 - Thomas DUGAS, de Saint-Chamond.

49 - Jules DUPIN, de Montbrison, sous-lieutenant au 30e Alpins.

50 - Francisque DUPRÉ, de Panissières.

51 - Charles DURAND, d’Annonay, aviateur. [le seul Durand identifiable est : Paul DURAND et il n'était pas aviateur]

52 - Joseph ESCOFFIER, de Lyon, lieutenant au 30e Dragons, tué le 28 janvier 1915.

53 - Georges EYMARD, de Lyon.

54 - Paul FAVIER, à la 13e section d’Infirmiers, mort à l’hôpital militaire de Mayenne.

55 - Marc FINAZ, de Saint-Chamond, lieutenant au 238e d’Infanterie, tué le 13 novembre 1914, à Vouvron (Aisne).

56 - Maurice FOUCHÈRE, de Grand-Croix, caporal au 28e Chasseurs alpins, tombé mortellement frappé le 6 septembre 1914, vers Mandray.

57 - Jacques FOUJOLS, de Saint-Étienne, caporal au 339e, mort le 4 octobre 1914.

58 - Pierre de FRAIX, de Moulins, sergent au 98e d’Infanterie, blessé mortellement à Lassigny, le 22 septembre 1914, mort le 10 novembre.

59 - Pierre FULCHIRON

60 - Francisque DES GARETS, de Saint-Donat, mort à Strasbourg, le 22 août [22 novembre] 1914.

61 - Charles GIGNOUX, de Lyon, sergent.

62 - Régis GIGNOUX, commandant.

63 - Pierre GIRAUD, de Lyon.

64 - Henri GONNET, lieutenant au 14e Chasseurs, tombé pour la France le 18 juin 1918.

65 - Frédéric GOUY, de Vals, sergent au 8e Colonial, tué le 27 août 1914.

66 - Jean GOUY, de Vogüé, sergent des Chasseurs alpins.

67 - Iwan GRANGIER, de Saint-Chamond, au 312e d’Infanterie.

68 - Henri de GRASSIN, brigadier au 1er d’Artillerie, mort le 19 septembre 1916, à Châtillon-sur-Seine.

69 - André GUICHARD, de Saint-Étienne, caporal mitrailleur au 22e d’Infanterie, tué le 4 septembre 1914, aux environs de Saint-Dié.

70 - Pierre GUICHARD, de Vienne.

71 - Raoul HANOTTE, de Saint-Symphorien-de-Lay, blessé mortellement le 16 septembre 1914, à Elincourt-Sainte-Marguerite (Oise).

72 - Antonin HUMBERT, de Saint-Martin-en-Coailleux, sergent au 268e, tué le 8 septembre 1914.

73 - André JACOD, de Saint-Étienne.

74 - Charles JAUBERT, au 99e d’Infanterie, détaché au contrôle postale de Bellegarde, décédé le 7 mai 1917.

75 - Pierre JAUBERT, de Lyon, sergent au 52e de Ligne, tué le 1er novembre 1914, à Villers-Bretonneux.

76 - René JAUBERT, de Lyon, capitaine au 29e Chasseurs, tué le 10 septembre 1914, au combat de la Vaux-Marie (Meuse).

77 - Henri JOSSERAND, de Lyon, au 1er d’Artillerie de montagne.

78 - Irénée JURY, de Saint-Chamond, capitaine au 121e Chasseurs à pied, tué le 27 juillet 1915.

79 - Joseph KLOTZ, de Saint-Chamond, caporal au 122e d’Infanterie.

80 - Alphonse LAMBERT, d’Annonay, aspirant, tué le 30 juin 1915.

81 - Aimé LAMY, élève aspirant au 116e bataillon de Chasseurs alpins, tué le 25 avril 1917, au Chemin-des-Dames.

82 - Paul LANGERON, de Lyon, pilote aviateur de la 2e réserve, tué accidentellement en service commandé, le 22 août 1914.

83 - Jean LAURENT, sous-lieutenant au 31e d’Artillerie, chevalier de la Légion d’honneur, tué le 25 mai 1917.

84 - Paul de LESTRAC, lieutenant au 6e Tirailleurs algériens, tué le 28 août 1917. [1914]

85 - Joseph LEVRAULT, d’Aubenas.

86 - Louis LEVRAULT, d’Aubenas, au 52e d’Infanterie, tué le 3 septembre 1914, près de La Salle.

87 - Georges MAILLARD, de Rive-de-Gier, au 11e Chasseurs alpins.

88 - Pierre MANÈS [MANHÈS], au 18e d’Artillerie, tué le 1er juillet 1916, à la carrière de l’Éclusier, près Cappy (Somme).

89 - Joseph MATHIEU, de Toulon, capitaine, tué en Alsace, au début de la guerre.

90 - André MAYET, de Lyon, brigadier éclaireur au 54e Colonial d’Artillerie, tué le 2 octobre 1914, près de Péronne.

91 - Bernardin MÉCHIN, de Lyon, caporal au 22e régiment d’Infanterie, tué le 12 mai 1916, à Fleury, devant Douaumont.

92 - Julien MONTGOLFIER, de Tournon.

93 - Charles MOREL, de Saint-Chamond, chevalier de la Légion d’honneur, lieutenant au 22e Colonial.

94 - Alexandre MOURIER, sous-lieutenant au 156e d’Infanterie, tué le 2 juillet 1916.

95 - Auguste NEYRAND, de Saint-Chamond, sergent au 159e d’Infanterie, tué le 9 mai 1915, devant Souchez.

96 - François NEYRAND de Saint-Chamond.

97 - Joseph NEYRON, de Saint-Chamond, sergent au 230e d’Infanterie, tué le 22 septembre 1914, à Fonteny-sur-Aisne.

98 - Henri NOYE, sergent observateur au 38e d’Infanterie.

99 - Louis NOYE, de Saint-Étienne, sergent au 38e d’Infanterie, tué le 25 août 1914, à Baccarat.

100 - Pierre PATISSIER, brigadier-infirmier au 45e d’Artillerie, aumônier régimentaire, décoré de la Croix de guerre et de la Croix de Saint-Georges, trois cité à l’ordre du jour, tué le 14 septembre 1917.

101 - Pierre PAUCHON, du Puy, au 3e Zouaves, tué le 1er mars 1915, à Sillery.

102 - Gustave PERDU, de Roanne, capitaine des Chasseurs alpins.

103 - Georges PETIT, sergent au 8e d’Infanterie Coloniale, mort le 7 juillet 1916, à l’hôpital militaire de Marseille.

104 - Louis POMÉON, de Saint-Chamond.

105 - Henri PRÉNAT, brigadier aux Chasseurs d’Afrique, tué en Albanie.

106 - Antoine PRORIOL, sergent au 162e d’Infanterie, tué à Verdun, le 23 septembre 1917.

107 - Nérée RADISSON, de Lyon.

108 - Victor RADISSON, de Lyon.

109 - Pierre RIGAUD, de Rive-de-Gier, au 57e Chasseurs, tué le 30 juin 1915.

110 - Louis RIGOT, de Lyon, caporal au 5e Chasseurs alpins.

111 - Paul ROCHE, de Roanne, capitaine au 12e Chasseurs alpins, tué le 8 mars 1915.

112 - Jacques ROPERT, de Saint-Étienne, sergent au 38e d’Infanterie.

113 - Pierre ROUSSE, de Montbrison, au 17e d’Infanterie.

114 - Louis ROYET, de Saint-Martial (Ardèche).

115 - Pierre SATIN, de Saint-Chamond.

116 - Paul TEYSSOT, de Saint-Étienne.

117 - Joseph THIBAUDIER, de Rive-de-Gier, aspirant au 11e bataillon de Chasseurs alpins.

118 - Félix VALLAS, de Roanne.

119 - Joseph VERGNETTE, de Saint-Étienne, sous-lieutenant au 16e d’Infanterie, tué le 18 décembre 1914, au bois de Cany.

120 - Mathieu VEILLON, de Saint-Chamond, au 229 e d’Infanterie tué le 30 août 1914, à Gerbéviller.

121 - Bernard [QUARRÉ] de VERNEUIL, de Tournus, sous-officier au 408e d’Infanterie, tué le 8 mars 1916, au fort de Vaux.

122 - Jean VIORNERY, de Maclas (Loire).

123 - Pierre VILLET, de Saint-Jean-de-Maurienne, sous-lieutenant au 13e bataillon de Chasseurs alpins, tué le 21 avril 1916.

124 - Ernest VITOU, aspirant aux Chasseurs alpins, tué le 3 juin 1917.

125 - Paul VITOU, caporal au 67e d’Infanterie, tué le 2 août 1916, près de Verdun.

 

liste supplémentaire

 

126 - Charles HELLY d’ANGELIN, de Valence, 4e Chasseurs d’Afrique, décédé à Salonique.

127 - Stéphane BALAS, de Lyon.

128 - Léo BARRAL, de Crest.

129 - Louis BARTHEZ, de Carcassonne, 80e d’Infanterie.

130 - Jacques BEAUREGARD, de Charentay.

131 - Jacques BOUVET, de Saint-Jean-de-Bournay.

132 - Étienne CHILLET, au 189e d’Artillerie lourde (1918).

133 - Paul EYMARD, de Lyon, au 410e d’Infanterie (1918).

134 - Léon GUILLAUMOND, de Montfaucon (1918).

135 - Paul HYVERNAT, de Rive-de-Gier (1918).

136 - Michel LEBLANC, de Limoges.

137 - Marc LERICHE, de Roanne, sergent au 359e d’Infanterie (1918).

138 - Xavier MARTIN, de Saint-Étienne [de Lille] (1917).

139 - François MONIER, de Saint-Chamond, au 84e d’Artillerie lourde.

140 - Louis MOULIN, de Saint-Chamond, au 75e d’Infanterie (1914).

141 - Abel PRENAT, de Saint-Chamond, aux Dardanelles.

142 - Joseph COFFY.

143 - François DESVEAUX.

 

autres noms ne figurant pas sur les listes

 

144 - Antoine JOURDIER, de Nevers, 8e régiment de Chasseurs à cheval, mort le 9 novembre 1918.

145 - Pierre PINAY, de Saint-Symphorien-sur-Coise

146 - Joseph MOURIER, de Villevocance, mort le 19 avril 1918

147 - Louis DIOT, de Trévoux

 

Michel Renard
professeur d'histoire

 

le canon, dessin, arch Ste-Marie
Le canon, dessin de P. Camus,
source : archives municipales de Saint-Chamond : fonds de l'école Sainte-Marie, 15S 2298-2321,
probablement un canon de 155 mm L modèle 1877

 

 

 

- retour à l'accueil